Une fresque graffiti sur l’histoire de Nivelles…

Nous sommes les élèves de quatrième année, et nous avons été invités à réaliser un joli projet qui était de mettre un peu de couleur dans la cour de récréation tout en apprenant l’histoire de la ville de Nivelles.

Tout d’abord, nous avons effectué trois visites.

La première nous a emmenés de la Grand-Place, à la tour Simone en passant par le quartier Saint Jacques. Nous avons observé les monuments et les habitations. Nous avons beaucoup parlé de sainte Gertrude.

La deuxième visite nous a permis de visiter la collégiale Sainte-Gertrude. Nous y avons découvert le type d’architecture romane, la crypte et les vestiges des premières églises. Nous avons parlé du char qui transporte la châsse contenant les reliques de l’abbesse lors du tour sainte Gertrude.

Notre dernière visite nous a fait découvrir le musée communal et ses oeuvres d’art anciennes. A nouveau, nous avons pu voir des peintures ou statues représentant sainte Gertrude. Nous avons aussi vu des gravures de la collégiale Sainte-Gertrude avant et pendant la guerre.

Ensuite, grâce aux photos prises lors de nos visites, nous nous sommes répartis en quatre groupes pour réaliser un brouillon de la fresque. Nous avons décalqué ou dessiné les différents éléments et nous les avons mis en page. Lors de la deuxième séance, nous avons essayé de relier les quatre tableaux entre eux.

Enfin, avec l’aide de deux graffeurs professionnels, nous avons mis la palissade en peinture. Nous avons découpé des pochoirs qui ont été préparés à partir de nos dessins et, pour quelques éléments, nous avons dessiné à la craie avant de peindre à la bombe.

Nous sommes très fiers du résultat. Quand vous passez à l’école, n’hésitez pas à venir admirer notre oeuvre dans la cour de récréation…

Chicons

Les enfants de 3ème maternelle, ont été initiés au procédé de forçage des chicons. Nous les avons vendus au marché de Noël. Avec les invendus, certains élèves de la classe ont préparé de la soupe pour leurs camarades.

Culture en lasagnes

Pendant six semaines, les enfants de 2ème et de 3ème maternelles ont participé activement à la réalisation de huit lasagnes au potager c’est à dire une superficie totale de 18 mètres carrés. Les enfants et moi-même remercions leurs parents d’avoir aidé à cette réussite. (Madame Béatrice)

Potager

Installation d’un étal de légumes dans la cour des maternelles les vendredis de 15 h à 15 h 20. Cette année, nous avons récolté et conditionné des tomates, pommes de terre, choux – raves, verts, blancs et rouges en fonction de leur maturité et du rendement.

Petit projet au potager : la culture en lasagne

Qu’est ce qu’une lasagne ?

La culture en lasagne est une superposition d’éléments provenant de la nature tels que des tontes, du carton, des déchets verts, des branches, des feuilles vertes, du fumier et de la paille.

Comment allons-nous procéder pour ce projet?

Le jour où votre enfant vient au potager, il pourra apporter :

La 1 ère fois, la semaine du 14 au 18/10, un seau 5 litres de gazon vert.

La 2 ème fois, la semaine du 21 au 25/10, un seau de 5 litres de déchets verts : pelures de carottes, navets, panais, pomme de terre, les parties vertes des poireaux, des choux, des salades…

La 3 ème fois, la semaine du 4 au 8/11, un seau de 5 litres de fines branches d’arbustes ornementaux broyés ou coupés

La 4 ème fois, la semaine du 18 au 22/11, un seau de litres de feuilles vertes d’arbustes ou d’arbres fruitiers.

La 5 ème fois, la semaine du 25 au 29/11, un seau de fumier si vous élevez des animaux de ferme.

La 6 ème fois, la semaine du 2 au 6/12, un seau de 5 litres de paille.

Cela nous permettra dès le mois de mai de cultiver sur les lasagnes réalisées par les enfants.

Madame Béatrice.


P6a

Agrandir un dessin dans un quadrillage, ce n’est pas facile ! Mais au soleil, dans la cour, c’est vraiment plus amusant ! Merci aux artistes pour cet art éphémère…..


Premiers ateliers (P5a)

« La semaine passée , les 5A se sont lancés dans leurs premiers ateliers de l’année. Au programme : cartes à tâches sur les infinitifs, les mesures de grandeurs, la monnaie et les homophones a – à. Ils ont géré ces périodes comme des chefs et se sont entraidés sur certains exercices. »